lesstructuresengageesdansletransfoe2si_transfo-2-.png

Les structures engagées dans le Transfo-E2S (II)

Résumé Les structures engagées dans le Transfo-E2S, suivies par le service La Place du pôle E2S Pays de Vannes et un consultant du collectif Tiriad, sont différentes les unes des autres mais ont des engagements qui les rapprochent. Pour Les Cuisiniers Solidaires et Mine de Rien, nous avons pu constater qu'elles opéraient toutes les deux dans les Quartiers Politiques de la Ville de Vannes.
Dans la continuité de la présentation des structures, Clim’actions Bretagne Sud et GAB 56 sont relativement proches en termes d’engagements puisqu’elles interviennent largement sur la question de l’environnement. Tout de même, le Théâtre des Arts Vivant, dernière structure, vient compléter ce panel de participants au projet avec la mise en avant du renfort social par la culture. Il est alors intéressant de se renseigner sur la raison de leur participation à l’aventure.
Billet

Par exemple, prenons Clim’actions Bretagne Sud :

Pourquoi avoir rejoint l’aventure ?

L'idée était de repenser la structuration du fonctionnement de la vie associative tant entre salarié⸱e⸱s qu’au sein du CA ou encore entre ces entités. Il y avait un besoin de mise en place d'une stratégie numérique globale et partagée ; mais également une nécessité de revoir l'implication des bénévoles. Une véritable volonté de développer le travail collaboratif ainsi que les activités de la structure est venue consoler cette démarche.

Qu'est-ce que Clim'actions ?

Cette association aime se décrire comme étant un laboratoire d’idées et de projets qui anticipe et agit face au changement climatique. Créée par des habitants aux expertises diverses, son objectif premier est de « mobiliser, le plus largement possible, les acteurs sociaux, économiques et politiques pour engager des actions d’atténuation et d’adaptation du territoire aux conséquences déjà visibles du changement climatique ».

Date de création : 2015

Siège : Vannes

Nombre d’adhérents : plus de 100 adhérents

Secteurs : Bretagne Sud, interventions dans des écoles à Redon

Salarié⸱e⸱s : 1 Directrice et 2 Salariées

Actions principales :

  • Organisation de rencontres mensuelles publiques pour partager des connaissances et développer une culture commune,
  • Valorisation d’initiatives et de bonnes pratiques pour le climat,
  • Mise en œuvre de projets innovants et soutien aux projets amis de Clim’actions Bretagne Sud,
  • Organisation d’événements annuels (zéro pesticides, Climat de fête,...) réunissant des acteurs prêts à se mobiliser face au changement climatique.

Publics ciblés :

Le grand public, les porteurs de projets et entrepreneurs, les entreprises, les acteurs sociaux et associatifs, les institutionnels, les universités et grandes écoles, les écoles, collèges et lycées (agréée par l’académie de Rennes), les élu⸱e⸱s.


Fait avec Canva

S’ensuit le GAB 56 (Groupement des Agriculteurs Biologiques du Morbihan).

Pourquoi avoir rejoint l’aventure ?

La transformation numérique a été entreprise avec une volonté d'efficience en termes de gestion quotidienne de la vie associative. De manière plus précise, cela est parti d'un désir d'être à jour, de privilégier le travail collaboratif avec des outils adéquats. Tout ceci, en impliquant les bénévoles peu connecté⸱e⸱s et en intégrant les compétences numériques dans le parcours des salarié⸱e⸱s.

Qu’est-ce que le GAB 56 ?

Il s’agit d’un groupement des producteurs bio du Morbihan qui a pour vocation de fédérer tous les agriculteurs biologiques du département. Cet organisme à caractère syndical s’engage à promouvoir un développement cohérent, durable et solidaire du mode de production biologique tant auprès des professionnels agricoles que des pouvoirs publics ou des consommateur⸱trices. Le GAB 56 a pour enjeux principaux : la transition agricole et environnementale, rendre compatible alimentation et santé puis permettre le renouvellement des générations.

Date de création : 1986

Siège : Locqueltas

Nombre d’adhérents : 387 adhérents en 2019

Secteur(s) : Département du Morbihan

Salarié⸱e⸱s : 11 salarié⸱e⸱s

Actions principales :

  • Concilier agriculture et création de valeur ajoutée sur les fermes, avec la protection de l’environnement et l’acceptabilité sociale.
  • Rendre accessible une alimentation départementale de qualité, sans pesticides ni OGM.
  • Créer l’envie de s’installer en agriculture et conserver un maillage de fermes en polyculture-élevage sur le département pour tendre vers la souveraineté alimentaire

Publics ciblés :

Professionnels agricoles, pouvoirs publics, consommateurs⸱trices


Nous arrivons à la dernière présentation des structures engagées dans le projet, le Théâtre des Arts Vivants (TAV) :

Pourquoi avoir rejoint l'aventure ?

L'association étant à un moment charnière de sa vie, il s'agissait de retravailler le projet associatif en le co-construisant. A cela, s'ajoutait la volonté de disposer d'un espace d'échange de sorte à le rendre plus favorable, mais également de mettre en place une infrastructure numérique inclusive permettant de faciliter la communication interne. Autrement dit, entre équipes, salarié⸱e⸱s, CA et bénévoles.

Qu'est-ce que le Théâtre des Arts Vivants ?

L'association est née de l'envie de promouvoir une relation plus vivante et humaine entre les publics et les cultures. Leurs objectifs sont essentiellement de fédérer et dynamiser la vie sociale et associative du territoire avec la mise en place de différents évènements culturels, artistiques particulièrement hors saison touristique afin de lutter au mieux contre l'isolement. Cela permet de rassembler une communauté de personnes et ainsi, un sentiment d'appartenance à la société en ressort.

Date de création : 2017

Siège : Theix-Noyalo

Nombre d’adhérents :

Secteur(s) : Pays de Vannes

Salarié⸱e⸱s : 5 salarié⸱e⸱s et 1 stagiaire

Actions principales :

  • Développer l’offre d’interventions artistiques dans les espaces publics du territoire et permettre une plus grande participation des populations à la vie culturelle, particulièrement grâce à l’organisation de deux festivals de spectacles et la mise en place d’actions artistiques.
  • Fédérer et dynamiser la vie sociale et associative du territoire avec la mise en œuvre d’un espace de vie social et culturel pour les associations et les habitants du territoire.
  • Soutenir la création et le secteur des arts intervenant dans l’espace public par l’accueil en résidence artistique, la création d’un centre de ressource dédié à l’accompagnement des compagnies du territoire.
  • Être facteur de démocratisation et d’appropriation des nouvelles technologies et s’inscrire dans le champs de l’économie sociale et solidaire (sensibiliser l’accès aux nouvelles technologies et se saisir des transformations qu’elles induisent sur nous, créer un espace de travail partagé ESS).

Publics ciblés :
Les habitants du Pays de Vannes (familles, jeunes, retraités, demandeurs d'emploi, étudiants...), organisateurs d'évènements (location des espaces pour des soirées, séminaires, conférences, tournages...).


La question environnementale, ainsi que celle du lien social, étant partagées par tou⸱te⸱s, elles sont prises en compte dans l'accompagnement et les solutions numériques proposées, respectivement, en termes de dépenses énergétiques et proximité sociale.



Pour en savoir plus sur ces structures, retrouvez-les ici :